Comment cruiser Google et les autres moteurs de recherche

11/07/2017

0 Commentaire

Comment cruiser Google et les autres moteurs de recherche

Google a la possibilité de devenir votre meilleur ami, voir même l’âme sœur.

Google a la possibilité de devenir votre meilleur ami, voir même l’âme sœur de votre entreprise. L’ignorer serait une erreur. Mais c’est le genre de conquête qui sait ce qu’elle veut et a des critères élevés.

 

Voici dix facteurs que vous devez absolument considérer pour gagner le cœur du moteur de recherche et dompter le référencement web :

1. Ne pas oublier sa mission première

Google est un moteur de recherche. Pas une plateforme de publicité. C’est important de remettre la chose en perspective, parce qu’on oublie parfois que la première page de résultats de recherche tant convoitée contient justement ça : des résultats de recherche.

L’algorithme est pensé d’abord et avant tout pour aider les utilisateurs à trouver l’information qu’ils cherchent. D’où l’importance pour une marque de donner la meilleure information possible sur un sujet donné, plutôt que de tenter de tromper l’algorithme en pluggant des mots clés qui ont un faible lien avec la requête de l’utilisateur. Ce qui nous amène à...

2. Ne pas vous prendre pour quelqu’un d’autre

Ne soyez pas un imposteur sur Google

Visez des mots clés précis et qui correspondent réellement à votre offre. Pourquoi diable voudriez-vous sortir dans les résultats d'une personne qui donne des 

conférences sur l'alimentation à Montréal si vous donnez des conférences sur l'estime de soi à Québec ? Personne ne se dit « Tiens, je cherchais à acheter une moissonneuse-batteuse, mais j'ai eu la chance inestimable de tomber sur une police d'assurance vie à la place. »

C’est ce qui arrive quand on accorde surtout de l’importance au stade Attirer du processus d’achat. Oui du trafic sur votre site web. Mais seulement si c’est dans le but de conclure une vente éventuellement. On veut que les gens aillent sur votre site web, y restent et fassent une action pour se rapprocher de la vente (vous appeler, inscrire une adresse courriel, etc.).

Pour en savoir plus sur le inbound marketing qui utilise du contenu de qualité pour faire progresser un consommateur dans le processus d’achat, consultez l’article Qu'est-ce que le Inbound Marketing ?.

 

3. Lui donner des nouvelles... souvent

L’information évolue à une vitesse incroyable. L’avantage du moteur de recherche sur une bibliothèque, c’est qu’on est certain d’y trouver de l’information récente et à jour. C’est pour cette raison que Google apprécie quand on ajoute régulièrement du contenu au site web et qu’on procède à des modifications. Il perçoit la chose comme une preuve de la pertinence de l’information qui figure sur les pages. Il essaie le plus possible de ne pas envoyer le visiteur vers de l’information erronée ou expirée. Un site web régulièrement mis à jour devient donc vachement intéressant pour l’objet de notre affection.

4. Prendre de ses nouvelles... souvent

Oui, Google aime bien quand vous le tenez à jour sur ce qui se passe dans votre entreprise. En revanche, il ne faut pas oublier d’écouter ce qu’il a à dire. Les algorithmes du moteur de recherche changent continuellement et avec ces changements, viennent les bonnes pratiques à adopter. Cacher des mots clés dans du texte transparent était peut-être ingénieux il y a dix ans, mais désormais, ça n’impressionne plus Google, ça le rend même irritable. Même chose pour le pluggage de mots clés chaque deux phrases. Google comprend beaucoup mieux qu’avant les synonymes et les variations d’orthographe. Nul besoin donc d’inscrire l’expression exacte des mots clés que vous ciblez ad vitam æternam. Variez votre vocabulaire, nous avons une si belle langue !

5. Ne pas abuser de sa confiance

Tant qu'il y aura des algorithmes, il y aura des gens qui essaieront de les contourner. Cacher du texte de la même couleur que le fond de votre site web est l'équivalent de changer votre bague de mariage de doigts avant d'aller cruiser. C'est ingénieux jusqu'à temps que la fille ou le gars apprennent la vérité. Google considère de plus en plus le contexte et la structure des pages web. Il pénalise les sites web qui utilisent ce qu'on appelle des liens entrants frauduleux, c'est à dire des liens impertinents qui mènent vers votre site web pour créer une illusion de notoriété.

Vous avez une cote de crédit chez Google. Elle n'est pas impossible à améliorer, mais ça prend du travail et un comportement exemplaire. Autrement dit, trompez Google et attendez-vous à dormir sur le divan des pages lointaines quelques temps.

 

google aime la pertinence

6. Soyez pertinents

Cela va de soi pour les humains qui lisent vos articles de blogue et téléchargent vos livres électroniques. Les moteurs de recherche apprécient tout

autant la pertinence. Ils sont sapiophiles (déf : émoustillés par l’intelligence). Vous vous souvenez des liens entrants frauduleux du point précédent ? Obtenir des liens entrants de sites web sérieux fait rougir Google de plaisir, parce que ça lui envoie le message que vous êtes intéressant et donc, qu’il ne devrait pas être gêné de vous présenter à ses utilisateurs. Ça augmente votre notoriété et votre niveau d’autorité. Ça dit que vous êtes un expert de votre domaine. C’est même prouvé puisque d’autres sites web ont choisi de référer vers votre contenu.

 

7. Avoir des amis intelligents et un cercle social développé

Vous êtes un solitaire qui ne fait jamais référence à qui que ce soit d’autre ? Vous manquez une chance incroyable de séduire Google ! Les moteurs de recherche adorent que vos contenus renvoient à des sources externes de qualité. Vos liens sortants doivent mener à du contenu créé par des experts de votre domaine. Cela renforce votre propre notoriété et envoie le message que vos contenus sont recherchés. Évitez toutefois de plagier votre ami qui s’exprime trop bien. Considérez les liens sortants comme des possibilités pour vos lecteurs d’en apprendre plus sur le sujet et de valider vos dires avec des informations complémentaires.

Trompez Google et attendez-vous à dormir sur le divan des pages lointaines quelques temps. 

8. Être performant

Google ne demande qu’à explorer votre site web de hauts en bas. Encore faut-il que vos pages soient à la hauteur. S’il n’arrive pas à les télécharger assez rapidement ou à bien déterminer de quoi elle parle, il n’aura pas envie de vous faire monter dans les résultats de recherche. C’est pourquoi votre site web doit être optimisé jusque dans les moindres recoins de son code. Invitez définitivement votre programmeur à se joindre à l’action.

9. Soyez magnétiques

On connait tous le genre d’énergumène magnifique et charismatique qui attire tout le monde, mais les fait fuir dès qu’il doit entretenir une conversation. Le temps que passent les gens sur votre site web est important. Ont-ils envie d’en savoir plus en consultant vos autres pages ? Partent-ils rapidement après deux secondes ? Encore une fois, visez un trafic de qualité, plutôt qu’un trafic de quantité.

10. Avoir un joli nom

N’en déplaise à toutes les Pétunias de ce monde, certains noms font fuir plus qu’ils n’attirent. Un nom efficace est un incontournable pour toutes les entreprises, avant même qu’elles n’atterrissent sur le web.

Dans le cas, de la toile la façon même d’écrire vos liens influence la façon dont Google y réagit. Ainsi, une page web qui porterait l’URL

www.guepard.ca/0a8 et parlerait de l'influence de la pertinence dans le référencement des résultats de moteurs de recherche rendrait très confus ce cher Google. Pour en savoir plus sur la façon de rédiger vos URL, je vous invite à consulter ce billet assez complet sur le sujet.

En bref

Si vous gardez toujours en tête ce à quoi sert Google en premier lieu (trouver), vous 

survivrez aux changements faits à son algorithme. Parce que votre contenu est de qualité, vous utilisez les expressions liées à votre industrie et vous tenez à ce que les visiteurs de votre site web soient des gens qui peuvent réellement être intéressés par vos produits.

Le trafic de qualité = 1, Le trafic à tout prix = 0.

Découvrez nos ateliers/déjeuners Inboundmarmot-2638649_1920.jpg 

Si on traduisait Inbound Marketing en français, on obtiendrait marketing entrant.

Une expression qui, vous en conviendrez, ne dit pas grand-chose..